13 octobre 2007

L'homme qui plantait des arbres ( Jean Giono )

Back11 En Provence, le narrateur rencontre un berger, Elzéard Bouffier, qui, chaque jour, plante des glands. Quelques années après, le narrateur revient et découvre une magnifique forêt : des chênes, mais aussi des hêtres et des bouleaux. D’année en année, la forêt s’étend, permettant à toute la région de revivre.

" Pour que le caractère d'un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles, il faut avoir la bonne fortune de pouvoir observer son action pendant de longues années. Si cette action est dépouillée de tout égoïsme, si l'idée qui la dirige est d'une générosité sans exemple, s'il est absolument certain qu'elle n'a cherché de récompense nulle part et qu'au surplus elle ait laissé sur le monde des marques visibles, on est alors, sans risque d'erreurs, devant un caractère inoubliable ."

( Un livre magnifique qui m’a beaucoup marqué et que je conseille à tous. Plein de fraîcheur et de sensibilité, il est pour moi une des plus belles œuvres de Jean Giono bien qu’elle ne soit pas plus connu que d’autres. )

Posté par Lise_Ohlala à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'homme qui plantait des arbres ( Jean Giono )

Nouveau commentaire